Avertir le modérateur

04/01/2008

Lisbonne : le Dakar annulé !

f17196b347dcb994e71701a24f84b4d9.gifComme on le présentait depuis ces dernières 48 heures, le Dakar 2008 est officiellement annulé pour raisons de sécurité, du fait des risques encourus par les concurrents lorsqu'ils se trouveraient sur le territoire mauritanien.

Evénement ringard à bobos pour les uns; course irrespectueuse pour d'autres; ou véritable aventure sportive pour les inconditionnels; le rallye Dakar n'en existe pas moins.

Il s'agit en tout cas du plus grand rallye de la planète, et qui à tort ou à raison, suscite chaque année l'intérêt de nombreux adeptes.

Il s'apprêtait à fêter sa 30è édition en ce début d'année 2008, où pour la troisième année consécutive le départ devait être donné à Lisbonne.

La direction du rallye a du prendre en compte les mises en garde du gouvernement français, qui a déconseillé à ses ressortissants d'éviter de se rendre sur le territoire mauritanien. Ces mises en garde ont fait suite à des attentats terroristes non revendiqués ayant entraîné la mort de 4 touristes français le 24 décembre dernier, et de trois soldats mauritaniens tués eux aussi 3 jours après.

Par le passé, le Dakar avait déjà eu à affronter des aléas de ce genre, en ayant toutefois pu procéder à des aménagements nécessaires, telles des suppressions d'étapes ou des modifications d'itinéraire. Mais du fait du grand nombre d'étapes prévues en Mauritanie en 2008, les organisateurs n'ont pas eu de solution de rechange et ont donc jeté l'éponge.

Quelques pilotes, à l'instar du motard portugais Carlos Sousa, regrettent de n'avoir pas été consultés par les organisateurs en préalable à leur décision d'annuler le rallye.

Beaucoup de ces pilotes se retrouvent ainsi dans un état de déception amère, consécutivement à cette décision abrupte qui a ruiné tous leurs espoirs et balayé en un revers de main tous leurs efforts de préparation que l'on imagine.

Lisbonne, la capitale portugaise qui depuis trois ans a misé sur cette compétition sportive afin d'en tirer des bénéfices en terme d'image, se retrouve donc dans une situation glauque par le fait de ce scénario non prévu.

Lisbonne : Dakar menacé ?

Au Portugal, on se prépare pour le départ du rallye le plus fameux de la planète, le Dakar, qui pour la troisième année consécutive a lieu à Lisbonne.

Cependant, et alors que le départ est prévu pour le samedi 5 janvier, il n'est pas totalement exclu que le Dakar ne prenne pas le départ comme prévu. En effet, le rallye pourrait être annulé en dernière heure du fait des événements.

L'insécurité qui règne en Mauritanie, un des pays que doivent théoriquement traverser les concurrents du Dakar, pourrait compromettre la réalisation du rallye.

Après la mort de quatre touristes français tués en Mauritanie le 24 décembre 2007, suivie de celle de trois soldats mauritaniens tués trois jours après, la France déconseille à ses ressortissants de se rendre en Mauritanie, ce qui pourrait faire flancher les organisateurs du Dakar.

Après des concertations de dernière heure entre les organisateurs du rallye et le gouvernement français, la décision devrait être prise au plus tôt quant au devenir du Dakar 2008.

Le gouvernement mauritanien a annoncé un renfort de 2 mille hommes afin d'assurer la sécurité du rallye lors de sa traversée du pays.

L'aspect sécurité est une composante essentielle  la réalisation du Dakar, qui a déjà par le passé connu des alertes l'obligeant à modifier l'épreuve en fonction des circonstances. En 2007, deux étapes du Rallye avaient ainsi été annulées au Mali.  Cependant, dans ce Dakar 2008, huit épreuves différentes sont prévues sur le territoire mauritanien, ce qui est d'une autre ampleur.

Alors, le Dakar 2008, partira, partira pas ? Réponse probablement dans les toutes prochaines heures. En attendant, au Portugal, beaucoup retiennent leur souffle, restant suspendus à la décision des organisateurs.

02/01/2008

loi anti tabac au Portugal : respect avant tout

Depuis début janvier 2008 la loi anti-tabac dans les lieux publics est donc entrée en application en France.

Au Portugal une loi sur le tabac est également entrée en vigueur à la même date. A l'inverse de la loi française, la dite loi anti-tabac  portugaise ne se veut pas uniquement répressive, mais respecte au contraire la liberté des uns et des autres.

Au Portugal, les propriétaires d'établissements et de lieux de convivialité ouverts au public ont donc le choix. Quant aux citoyens portugais, ils ont l'entière liberté d'opter pour un établissement fumeur ou non fumeur.

 

Sur le plan général, la loi anti-tabac au Portugal indique l'interdiction de fumer dans les espaces fermés tels les lieux de travail, les établissements fermés et recevant du public de façon générale, les stations service, les transports publics, les centres commerciaux, les parcs de stationnement fermés...

 

Les établissements portugais tels les restaurants, bars, cafés, hotels, dancings, etc. bénéficient quant à eux d'un assouplissement de la loi, qui stipule que :

 

* Les établissements de moins de 100 m²  peuvent choisir d'être des établissements fumeurs ou pas. Ils doivent cependant :

- Signaler leur choix (fumeur ou pas) de façon évidente. Chaque client saura ainsi à quoi s'en tenir avant d'entrer.

- Si un établissement opte pour le statut de fumeur, l'espace public devra alors être séparé en deux zones (fumeurs et non fumeurs), OU prévoir un système de ventilation et d'extraction de fumée adéquat. (Les établissements ne savent cependant pas à ce jour quelles normes d'appareils de ventilation ils doivent adopter).

 

D'après de premières statistiques d'intention, il semblerait qu'une grande majorité d'établissements opte pour le statut de non fumeur.

 

* Les responsables d'établissements recevant du public de plus de 100 m² ont eux aussi le choix d'opter pour le statut de fumeur ou non fumeur. Dans la deuxième hypothèse, ils devront aussi créer des espaces séparés pour les fumeurs, à condition toutefois de les limiter  à un maximum de 30% de la superficie totale.

 

Cette loi anti-tabac au Portugal souhaite en toute logique sensibiliser les fumeurs et mettre l'accent sur les méfaits évidents du tabagisme. Cependant, à l'image d'autres pays dont l'Espagne, la loi anti-tabac au Portugal a donc cependant souhaité considérer les portugais en adultes, en respectant le choix de chacun et la liberté de l'ensemble des citoyens, qu'ils soient fumeurs ou non fumeurs.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu